Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
isabelle-duret.over-blog.com

Carnets de voyages, urban and rural sketches, aquarelles, pastels secs, portraits, dessins tous azimut ! Témoignages et tranches de vie dessinées

Delphi

Quelques vue du magnifique site de Delphes, de Galaxidi, et de la mer d'oliviers qui s'étend aux pied du Salona Kastro

Ça faisait longtemps que je  voulais visiter cette region. Ce site magnifique, et les trésors de Delphes... et puis, changer d'atmosphère aussi, car tout est différent en montagne. J'ai donc quitté Athènes, et pris le bus pour Arachona, où j'avais loué une tente dans un camping. Peu de visiteurs cet été là, l'endroit était calme, la tente confortable, avec ce panorama magnifique. J'avais oublié que la météo était très changeante en montagne. Je ne suis pas spécialement trouillarde, mais je dois dire que la violence des orages m'a provoqué quelques sueurs froides ! J'étais bien à l'abri sous cette tente plastique, mais la structure métallique des lits superposés m'inquiétait, ainsi que les prises... Et pourtant, mes hôtes étaient habitués, tout était prévu pour que le séjour ce passe bien ! J'ai pu constater leur gentillesse, quand ils ont proposé au groupe d'ados français de quitter leur tentes riquiqui pour être plus à l'abri et plus en sécurité dans les leurs. 

Le lendemain matin,  toute trace de pluie avait disparu, la végétation fatiguée de soleil penchait paresseusement, lorsque je suis arrivée sur le site archéologique... 

Plus tard, j'ai pris un autre bus pour aller à Galaxidi. J'ai tellement l'habitude de la bruyante Athènes, et des cohortes de jeunes fêtards dans les îles, que ce calme et cet aspect déserté m'a vraiment stupéfaite. Mais c'était l'heure de la sieste entre 14 h et 17 h, une véritable institution ! La logique étant de se reposer aux heures les plus chaudes de la journée, et de travailler à la fraiche, tôt le matin, et souvent jusqu'à 22 h le soir. Galaxidi est un joli petit village, tranquille, avec un port et là bas, on achète les tickets de bus dans un café de la place centrale. Le papy qui le tient ne parle que grec, mais nous avons bien fini par nous comprendre ! Il a poussé la gentillesse à m'accompagner dans le bus, pour être sûr que je ne me trompe pas ! Sinon, il m'aurait fallu attendre 2 jours que le prochain bus KTel repasse,  avant de pouvoir revenir dans le village d'Arachona lieu de mon camping. Ce geste simple, amical et bienveillant d'un inconnu traduit à lui seul la gentillesse et le sens de l'accueil du peuple grec.

 

Delphi
Delphi
Delphi
Delphi
Delphi
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article